L'ENJEU DES ÉLECTIONS EUROPÉENNES

Publié le par Catherine villa

Il s’agit d’élire 74 députés français dont environ 13 pour notre région (nombre défini en fonction de notre population), sur les 732 membres européens qui représenteront , au Parlement, environ 500 millions d’habitants des états membres de l’Union .
Le Parlement Européen a pour mission de faire évoluer la réflexion sur des problèmes de société (et non d’idéologie politique de droite ou de gauche).

  • Les pouvoirs du Parlement Européen se renforçant sans cesse, l'élection de telle majorité plutôt qu'une autre n'est pas sans effet.
  • D'autant que le Parlement est organisé en groupes politiques : les députés ne se regroupent pas par délégations nationales mais par affinité politique en fonction des partis nationaux auxquels ils appartiennent.
  • Pour former un groupe politique, il faut au minimum 20 députés européens originaires d'au moins 6 États membres de l'UE. Les groupes politiques décident des questions qui seront traitées lors de la session plénière ; ils peuvent également introduire des amendements aux rapports qui seront votés au cours de la session plénière. Avant la session, ils décident de la position adoptée par le groupe politique. Toutefois, aucun membre ne peut être obligé de voter d’une façon particulière.
Ainsi l’écologie devient-elle, là, un des enjeux majeurs de ces élections qui ont lieu tous les 5 ans.
Les citoyens européens sont de plus en plus soumis aux lois et normes européennes. Et ce dans un nombre croissant de domaines : agriculture, commerce, environnement, transports…
Le Parlement européen est la seule institution communautaire élue directement par le peuple européen.

Les élections européennes 2009 se dérouleront vers le mois de juin 2009. Plus de 350 millions d'électeurs seront appelés à voter pour les futurs députés de leur circonscription.


Le nombre de sièges par circonscription, fixé par le décret n° 2004-396 du 6 mai 2004, était de 12 pour le Nord-Ouest, 10 pour l’Ouest, 10 pour l’Est, 10 pour le Sud-Ouest, 6 pour le Massif central-Centre, 13 pour le Sud-Est, 14 pour l’Île-de-France et 3 pour l’Outre-Mer. La circonscription Ouest, par exemple, regroupe les régions Bretagne, Pays-de-la-Loire et Poitou-Charentes
En 2009, il faudra donc en enlever 4 sièges (74 sièges au lieu de 78 en 2004) dont nous ne saurons la situation qu’au moment de la convocation des élections.
Catherine VILLA
Présidente de Génération Écologie 13

Publié dans ACTUALITÉS

Commenter cet article