« Un séminaire prometteur pour l’avenir de Génération Ecologie »

Publié le par GE National

C’est au cœur de la vallée de Montmorency, dans la seule ville 4 fleurs du département du Val d’Oise, Soisy-sous-Montmorency, que le bureau politique de Génération Ecologie s’est réuni en séminaire samedi 19 et dimanche 20 juin. Après un retour sur le bilan des dernières échéances électorales, Européennes et Régionales, le bureau politique s’est résolument tourné vers l’avenir, celui de l’écologie politique et, bien sûr, celui du parti.

Ce séminaire a lancé l’année des vingt ans de Génération Ecologie. « Malgré le boycott permanent de la presse nous sommes toujours présents et nous continuons à porter une écologie humaniste et indépendante proche des préoccupations de nos concitoyens, explique Michel Verna, porte-parole du mouvement. Cette vingtième année du Mouvement sera marquée par diverses actions et une grande manifestation parisienne. »

Un candidat Génération Ecologie en 2012

Pour Génération Ecologie, « l’avenir de l’écologie politique dans notre pays ne peut se résumer au discours ostracisant des Verts ». « Il y a une place pour l’écologie humaniste et raisonnée, une écologie qui porte des solutions positives ne mettant pas en danger la démocratie par des positions idéologiques plus proches des partis d’extrême gauche que des véritables enjeux sociaux, économiques et environnementaux de la planète », ajoute Michel Verna.

A l’issue de cette réunion du bureau politique, le parti fondé par Jean-Louis Borloo rappelle que la « crise ne doit pas être le prétexte à abandonner des engagements de bon sens » et qu’il regrette « divers recul dans le Grenelle 2 ». Un discours qui sera porté lors des prochaines élections présidentielles et législatives de 2012, annonce d’ores et déjà Michel Verna.

 

 

Commenter cet article