Après l’Afrique, le Dakar sème la mort en Argentine

Publié le par GE National

Génération Ecologie qui s’était battue aux côtés du « Collectif Action pour les Victimes Anonymes du Dakar" s’était réjouie de l’arrêt de cette course en Afrique du Nord et en Afrique sub-saharienne.

Aprés avoir détruit les pistes des contrées africaines, après avoir pollué sans contre partie, après avoir tué des villageois africains sans émettre plus que cela des regrets auprès des familles, le rallye raid infernal a traversé l’océan atlantique pour porter le désastre en Argentine et au Chili.

Combien de temps encore cette course qui n’apporte plus rien à l’innovation automobile va-t-elle continuer à détruire la biodiversité, à polluer des régions désertiques, à tuer des hommes, des femmes ou des enfants, cela pour que quelques trois cents pilotes assouvissent leur pulsion de vitesse.

Génération Ecologie demande l’arrêt du Paris Dakar et de toutes les courses de Rallye Raid dans le monde, lance un appel à la population Française et Européenne à boycotter tous les sponsors qui sont complices de ces méfaits.

Michel VERNA
06 11 84 42 78
michel.verna@gmail.com

Commenter cet article