ÉCOLOGIE : À DROITE COMME À GAUCHE ...

Publié le par Laurent LÉONARD (LA PROVENCE)

          LES ÉCOLOS VEULENT EXISTER...

Mais où sont passés les Verts, les Bleus (c'est nous!), le Trèfle et autres écologistes ?

Pour l'heure, alors que la campagne des municipales de Mars 2008 a commencé, ils n'apparaissent pas ou peu...comme anesthésiés par la présidentielle, et le Grenelle de l'Environnement du président SARKOZY et de son ministre de l'Écologie Jean-Louis BORLOO.
À droite, la présidente des Bleus-Génération Écologie France GAMERRE, adjointe au maire chargée des affaires maritimes se dit "prête à continuer l'alliance" avec l'UMP : "Nous avons fait du bon boulot ensemble, tram, vélos gratuits, récifs artificiels, modernisation de la station d'épuration, et bientôt des quartiers écolos et un parc national des calanques".
Mais un gros point noir persiste : la saleté de l'espace public.
Pour l'heure, le maire UMP, qui réfléchit à la composition de ses listes, n'a pas saisi la main tendue par les Bleus, ni même, officiellement, celle du Trèfle, parti écolo dont le président Albert Lapeyre, élu communautaire, monte au front ces derniers temps pour défendre l'incinérateur. Il faut dire que M. GAUDIN tient déjà, peut-être, "son" Borloo en la personne de l'adjoint Robert ASSANTE,son meileur rempart contre les "anti-incinérateur".
À gauche, le candidat PS à la mairie Jean-Noël GUÉRINI pourrait constituer un pôle écolo, rassemblant espaces verts, voirie et propreté, sa "priorité n° 1". Le créateur du réseau d'associations écolos ECOFORUM, Victor-Hugo ESPINOSA, devrait faire partie de son équipe. Et si les Verts-13 renoncent à y aller seuls, leur présidente Marianne MOUKOMEL serait bien placée pour incarner le développement durable de l'équipe GUÉRINI.
Source : La Provence du 21 novembre, auteur Laurent Léonard

Commenter cet article