A QUOI ONT SERVI LES LÉGISLATIVES

Publié le par MICHEL VILLENEUVE

Probablement à rien, dans un régime présidentiel renforcé !

Les députés auront beau
s’agiter... leurs décisions et leurs votes seront étroitement encadrés et contrôlés par le pouvoir exécutif. Dans le régime actuel, le Parlement n’est plus qu’une chambre d’enregistrement pendant 5 ans car aucune élection intermédiaire ne pourra changer la politique du pays pendant cette période.

Le résultat de l’élection présidentielle conditionnant le résultat des législatives, celles-ci deviennent totalement inutiles.Génération Écologie propose ainsi de changer de mode de désignation des députés.

Chaque candidat à la présidentielle proposerait une liste de 577 noms parmi lesquels le conseil constitutionnel choisirait les députés en fonction du score des candidats et de l’ordre des postulants sur chaque liste.
Cela aurait pour avantage d’éviter des élections qui n’intéressent plus grand monde vu le taux d’abstention qui est l’un des plus élevés d’Europe.
Comme les candidats à la présidentielle sont choisis par un aréopage de grands électeurs, le peuple n’aurait plus qu’à se prononcer sur des choix fait en dehors de lui.
La suppression des élections législatives aurait pour avantage final d’économiser du temps et de l’argent car le choix des français est fait dès le deuxième tour de la présidentielle parmi les leaders de deux ou trois grandes formations politiques.
Certes, la solution proposée par Génération Écologie n’est pas des plus démocratiques mais elle correspond finalement à la réalité actuelle.

Michel Villeneuve                        
Porte-parole de Génération Écologie                      
Tél : 06 16 58 81 73       

Commenter cet article