DU CALME SUR MARIGNANE OU VILLEFRANCHE !

Publié le par Michel VERNA

AVEC DE NOUVELLES TECHNIQUES D'ATTERISSAGE ...

Le transport aérien va devoir s’adapter rapidement.
Il va rentrer en 2011 dans le marché des quotas de carbone et
cela le pousse donc à une réflexion pour faire des économies.


Certains pays, comme la Suède ont annoncé clairement qu’ils ne voulaient plus être dépendants du pétrole en 2020. La compagnie suédoise SAS Sverige innove depuis le 19 janvier 2007 en mettant en place des
procédures « ÉCOLOGIQUES » d’atterrissage
, procédures testées sur l’aéroport de Stockholm.

Ces nouveaux atterrissages vont permettre de réduire le bruit, les émissions d'anhydride carbonique de 314 kilogrammes et d'oxyde d’azote de 1,1 kilogramme et de réaliser une économie de 100 kg de kérosène par vol.
Pour en arriver à un tel résultat, l'avion doit amorcer sa descente plus tôt, en laissant les moteurs tourner au ralenti. Une idée qui parait simple mais qui nécessite une plus grande coordination entre le pilote et les équipes au sol.
Génération Écologie constate que la France n’est pas, une fois de plus, en première ligne et ce, malgré toutes les nuisances que subissent les riverains des aéroports français...
Génération Écologie demande au gouvernement Français d’obliger Air France à se lancer rapidement dans ces procédures d’atterrissage « ÉCOLOGIQUES » et de ne pas attendre d’y être contraint par une directive Européenne laquelle devrait voir le jour dans les mois à venir.
Ces nouvelles approches d'atterrissage sont une contribution normale du transport aérien à l’environnement.

Adaptation Catherine VILLA
(elon article de Michel VERNA)

Publié dans ÉCOLOGIQUEMENT "POUR"

Commenter cet article