LES FUTURS DÉPUTÉS DÉSERTENT L'ÉCOLOGIE POLITIQUE !

Publié le par Catherine VILLA

SEULEMENT 10 % DES FUTURS DÉPUTÉS
ONT SIGNÉ LE PACTE ÉCOLOGIQUE AUX LÉGISLATIVES !!!

Tandis que les candidats à la présidentielle :

  • - ont fait patte blanche devant une soi-disant nécessité "écologique",

  • - n'ont pas hésiter à signer un pacte (déjà oublié loin des caméras) qui n'avait d'objectif que d'obtenir quelques voix supplémentaires au détriment de vrais engagés politiques "écologistes".

À l'heure des législatives, seulement 800 candidats sur 7600  ont adhéré au pacte écologiste. 

Cela présage d'aucun avenir quant à la prise en compte d'une nécessité "écologique" dans nos futures lois.

Nicolas Hulot, à l'origine médiatique de ces différents pactes incitatifs, se leurre sur une vraie volonté politique :

"Si l'exécutif a une volonté d'engager la mutation écologique, il faudra que nos députés soient dans le même état d'esprit, sinon la moisson sera faible"... Il a précisé demander notamment la création d'une "septième commission" permanente consacrée au développement durable, ce qui nécessiterait une réforme constitutionnelle.

"Ce qui est important, c'est d'engager en permanence un dialogue, une réflexion sur des sujets complexes", a estimé le militant écologiste. "

Ma propre conclusion serait de dire que l'écologie ne peut pas relever d'un simple constat du
mauvais état de notre planète, ni d'une médiatisation très éphémère de cette prise de conscience.
L'écologie relève d'un réel engagement politique, d'une dimension économico -politico - écologiste affirmée, soutenue et surtout continue !!!
Nos candidats Génération Écologie sont signataires de ce pacte. Ne laissez pas confier  l'écologie aux associations ou ONG, sinon l'écologie politique sera réduite à un "ÉCOLOTHON" annuel et les pouvoirs politiques s'en débarrasseront !!!

Catherine VILLA
Présidente de Génération ÉCOLOGIE 13

Candidate sur Aix en Provence 14° circonscription

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article