BASTA LES CORRIDAS

Publié le par Michel VILLENEUVE

N'en déplaise à nos "proches" méridionaux...
Arlésiens, Nîmois et autres voisins du sud...
Nous sommes très "CONTRE " ces massacres !

À l’heure où la « Féria de Nîmes » bat son plein et où les ténors de la jet-set viennent  se faire tirer le portrait sur les gradins des arènes, Génération Écologie rappelle son opposition au massacre tauromachique que certains esprits arriérés qualifient d’Art.

Comme le chante Jean Ferrat « être tué dans les arènes par l’épée du matador ou dans les abattoirs ne fait pas une grande différence pour le taureau. »
Cette pratique barbare n’est pas non plus un sport car peu de joutes sportives se terminent par l’assassinat légal de l’un des participants.
Le massacre tauromachique deviendra un sport et peut-être un art quand les taureaux auront la vie sauve et que leur courage ne sera pas récompensé par la sauvegarde des oreilles ou de la queue sur leur cadavre, mais par un droit au respect et à la gloire comme tous les athlètes qui ont gagné leurs médailles.
Génération Écologie demande non pas l’épée du bourreau comme récompense de leurs prestations pour les taureaux, mais un droit à la vie et au respect des hommes comme pour tous les animaux qui vivent sur cette planète.
Les « afficionados » ne seront respectables que lorsqu’ils auront eux-mêmes respecté, non pas le tueur, mais la victime.
En conclusion  :
Génération Écologie est "écologiquement contre" les corridas.

Commenter cet article