Nos rivières sont-elles devenues des pharmacies?

Publié le par GE National

Un grand nombre d'études scientifiques se penchent sur le problème des résidus médicamenteux dans les eaux de nos rivières. Tous les auteurs s'accordent pour dire que nos stations d'épuration classiques ne sont pas en mesure d'éliminer la totalité des molécules arrivant par les égouts. Il s'avère donc que dans tous les cas ces composés se retrouvent dans les cours d'eau. Des analyses fines montrent la présence de plus d'une centaine de molécules actives. Selon la taille des stations, de un à plusieurs kilos sont ainsi exportés chaque jour vers le milieu naturel...

Avec juste raison on s'alarme de la présence de pesticides dans les eaux. Génération Ecologie s'inquiète et constate que  le lobby des laboratoires pharmaceutiques à ce point si puissant dans notre pays empêche  que le problème des résidus médicamenteux soit clairement évoqué.

Génération Ecologie demande au gouvernement d’informer clairement la population des risques encourus par les résidus médicamenteux dans les eaux des rivières de France
 
Jean Morvan : Délégué régional Génération Ecologie pour la Bretagne
Michel Verna : Porte parole national de Génération Ecologie

Commenter cet article