CAMPAGNE DEVOYEE ... AVENIR DE L'ECOLOGIE ?

Publié le par NC

Européennes : « l’Alliance Ecologique » dénonce une campagne dévoyée et s’inquiète de l’avenir de l’écologie.

           

 

Maintenant que les européennes touchent à leur fin on peut en dresser le bilan.

 

Le premier constat c’est que les débats ont été confidentiels et réservés aux acteurs habituels de la politique française, ce qui a entraîné une désaffection complète des citoyens.

 

Le deuxième constat c’est que pratiquement jamais l’enjeu des partis politiques choisi délibérément par le pouvoir pour s’exprimer dans cette campagne, n’a été l’Europe mais la présidentielle de 2012 dont cette élection constituait le premier round.

Dans cette optique l’objectif premier de l’UMP était d’arriver en tête d’un scrutin à un tour en divisant la gauche et le second objectif était de pousser les  listes de D.Cohn-Bendit devant celles de F. Bayrou afin que ce dernier parte dans la ligne droite de l’Elysée avec un handicap. La conséquence logique était le déblaiement du terrain devant D. Cohn-Bendit en lui évitant toute concurrence écologiste et notamment celle de « L’alliance écologiste indépendante ».

 

Il est quand même paradoxal que les listes de « l’Alliance Ecologiste Indépendante » données à 1.5% par les organismes de sondages français et 3% par les instituts de sondage étrangers, n’ai pas eu une seule seconde d’antenne dans la partie officielle de cette campagne électorale. Il est aussi très inquiétant que certains directeurs de station de radio aient subi des pressions venant de « haut lieu » afin qu’ils n’interviewent pas Francis Lalanne, porte-parole de « l’Alliance Ecologiste indépendante ».

 

Bref, au delà de ces pratiques « manipulocratiques » qui désormais font parti de la vie politique française, « l’alliance écologiste indépendante » s’inquiète de l’avenir de l’écologie politique car, dès lundi prochain, certains des nouveaux élus écologistes comme Daniel Cohn-Bendit et Eva Joly regagneront les pays où ils résident, à savoir: l’ Allemagne pour l’un et la Norvège pour l’autre tandis que José Bové retournera dans son parti et que les Verts recommenceront leurs tractations avec les Socialistes en vue des prochaines échéances nationales.

Quelles seront alors les avancées réelles pour la cause écologiste si l’Ecologie indépendante est carrément étouffée par ceux qui ont intérêt à la faire disparaître.

« L’alliance écologiste indépendante » espère qu’un sursaut des intellectuels et des journalistes indépendants empêchera que la « manipulocratie » ne devienne le nouveau mode de gouvernance de la France et par delà de l’Europe.

 

 

 

Michel Villeneuve

Alliance Ecologiste Indépendante

Portable : 0616588173

 

Commenter cet article