PALAIS LONGCHAMP...SON JARDIN EN PARKING !!!

Publié le par http://www.parc-longchamp.org/?p=122#more-122


Lettre ouverte à Monsieur Jean-Paul GAUDIN

par le Collectif d’informations pour la sauvegarde du Parc Longchamp et des autres espaces verts de Marseille.

http://www.parc-longchamp.org/?p=122#more-122


Monsieur le Maire,

Le 6 aout 2008 une autorisation de construire en site classé a été accordée à la société QPARK pour un parking de 500 places dans le Jardin Longchamp. Le permis a été affiché en toute discrétion le 21 aout 2008

La Mairie de Secteur prétend qu’il y a eu concertation et accord des riverains.
FAUX : personne n’a été consulté ni informé sur ce projet contre lequel les Marseillais ont signé une pétition (1200 signatures), et se mobilisent aujourd’hui massivement devant le Tribunal Administratif (plusieurs centaines de requérants). Aucune étude d’impact n’a été faite sur l’environnement et la santé des riverains et du million annuel d’usagers.

La Mairie de Secteur prétend qu’il n’y aura que trois arbres abattus.
FAUX : le dossier d’urbanisme fait apparaître l’abattage de 22 arbres vénérables de haute tige dont certains ont près de 200 ans et la mort à court terme de tous les arbres situés en périphérie du chantier soit la destruction d’un quart du jardin.

 

La Mairie de Secteur prétend que ces arbres sont malades.
FAUX : l’étude sanitaire jointe au dossier d’urbanisme prouve que les arbres de Longchamp sont en parfaite santé.

La Mairie de Secteur prétend que le jardin va être « refait à l’identique »
FAUX : une dalle de parking et trois pots de fleurs ne remplaceront jamais un jardin remarquable et classé, aux arbres vénérables.

La Mairie de Secteur prétend que ce parking est indispensable au quartier.
FAUX : Le quartier n’a pas besoin d’un parking de délestage de 500 places où viendront stationner des gens extérieurs à Marseille.


Tous les Marseillais désireux de préserver le seul espace vert du centre ville demandent aujourd’hui le retrait définitif de ce projet aberrant qui va détruire un site classé et le patrimoine historique de Marseille.

Ce n’est pas à vous, Monsieur le Maire, ancien professeur d’histoire, que nous allons apprendre ce qu’a représenté pour notre ville l’arrivée de l’eau sur le plateau Longchamp. Vous avez inscrit à juste titre la protection de Longchamp dans votre programme électoral. Nous vous demandons aujourd’hui de tenir votre promesse .
Et Marseille vous dira merci.

Commenter cet article

Raymond CHAUMONT 29/12/2008 16:11

Pour plus amples informations, le parking serait souterrain, les arbres en question seraient fragilisés par les travaux, des taraudages effectués par les services des parcs et jardins laisseraient apparaître des signes de mauvaise santé, due justement à leurs âges avancés, il est à craindre que ces arbres ne survivent pas à la coupe d'une partie de leurs racines et que le bétonnage du sous-sol empêche une alimentation de ces derniers, ils risquent de mourir à plus ou moins longue échéance et constituer un danger (chute), le promoteur du  parc s'engage à remplacer les arbres abattus.S'il est vrai que les arbres, organismes vivants, sont tout comme nous appelés à mourir un jour et qu'un parc artificiel comme celui de Longchamp doit être géré (plantation, coupe, taille, entretien) des arbres centenaires constituent un patrimoine éphémère certes, mais qui, lorsqu'il disparaît marque les émotions, la mémoire de tout un chacun qui tolère mal des bouleversements de l'environnement.Reste à savoir si le site de Longchamp est le plus approprié pour la construction d'un parking, car d'autres arbres  pourrait bien voir leur vie abrégée du fait de l'emprise du béton dans leur terre nourriciéreBises Raymond