NICOLAS: ARRÊTE TON CINÉMA !

Publié le par NC

Après avoir fait signer son pacte écologique à tous les candidats à la présidentielle et avoir envoyé son code de bonne conduite aux candidats à la députation, voici que le nouveau «maître » de l’Ecologie se prépare a interpeller les têtes de liste aux municipales.
Le résultat de toutes ses interventions depuis près de deux ans aura été de diviser l’écologie politique pour en distribuer quelques morceaux dans les différents partis politiques au détriment des partis écologistes eux-mêmes.
En instaurant les associations comme seuls partenaires écologiques du Gouvernement Sarkozy, Nicolas Hulot aura rendu un grand service aux hommes politiques et détruit l’écologie politique qui était jusqu’alors leurs partenaires naturels.
En effet, les seules avancées significatives en Écologie ont été l’œuvre de Ministres issus des partis écologistes et non des Ministres éphémères envoyés en pénitence dans ce Ministère étriqué.
Les associations ne sont entendues des hommes politiques qu’au moment des élections (et encore) car ils ne sont pas politiquement concurrents avec eux et donc ne risquent pas de perturber les scrutins électoraux.
Pour preuve : les mesures du « Grenelle de l’Environnement » qui sont systématiquement battues en brèche par le Parlement ou par les Ministres et notamment le Ministre de l’Agriculture
Si Nicolas Hulot et ses associés veulent être réellement efficaces, ils doivent accepter de diriger des Ministères ou des partis politiques. Sinon ils feraient mieux de se consacrer à la sensibilisation écologique des  lecteurs sans se croire obligés de désigner les bons candidats parmi les partis non écologistes.

Michel VILLENEUVE
Porte-Parole de Génération Ecologie



Commenter cet article

Alex 03/03/2008 19:03

Nicolas Hulot est néfaste à l'écologie politique. Il dépolitise l'écologie en faisant croire qu'il est possible de sauver la planète sans opérer de changements de mentalité, mais plutôt un vernis écologique sur un système qui nous a mené où nous sommes actuellement. Comme le disait P. Bourdieu, il ne peut y avoir de révolution politique sans révolution cognitive. Or, ce n'est pas Hulot qui portera cette subversivité puisque tout le monde lui ouvre les bras.Si certains veulent signer le " pacte contre hulot ", ils peuvent le faire à l'aide d'un moteur de recherche ou en passant directement par mon blog : http://ex-croissance.over-blog.org/Cordialement